Traitement du bois : beauté, durabilité, éco-construction
fond thermite

Les termites

Selon la température, l'humidité et le milieu, différents agents biologiques sont capables de digérer le bois : les champignons, les insectes à larves xylophages et les termites.
Les termites ont été découverts au XVIIIe siècle. Ce sont des insectes xylophages, du grec « Xylo » (bois) et « Phage » (manger).

Les espèces 

Dans le monde, il existe environ 2 600 espèces de termites et on distingue :
• Les termites « Supérieurs » 
- 70% des espèces d’origine tropicales et subtropicales
- famille des Termitidae
- termitières visibles et spectaculaires
• Les termites « Inférieurs »  
- 30% des espèces
- 6 familles (Mastotermitidae, Kalotermitidae, Hodotermitidae, Rhinotermitidae, Serritermitidae, Termopsidae)

En Europe, on rencontre uniquement les termites « inférieurs » de 2 familles auxquelles sont associés 2 genres : 
• Kalotermitidae avec les Kalotermes, termites de bois sec 
Rhinotermitidae avec les Reticulitermes, termites souterrains

termites
Insectes sociaux

• Les termites vivent au sein d’une même colonie
• Ils sont organisés avec une répartition des tâches
• Chacune des tâches est répartie selon 3 castes (ouvrier, guerrier, sexué), que l’on distingue par des morphologies différentes

Alimentation

Leur alimentation est constituée majoritairement de cellulose. Ils consomment généralement le bois humide et en voie d’altération, mais certaines espèces « rongent » les végétaux vivants. Seuls les ouvriers sont capables de digérer la cellulose grâce à des micro-organismes présents dans leur système digestif. La cellulose digérée est redistribuée par trophallaxie (régurgitation) aux autres membres de la colonie.

Déplacements des termites

Les termites se déplacent toujours à l’abri de l’air extérieur et de la lumière car ils sont sujets à dessiccation (élimination de l'eau d'un corps par déshydratation) à l’air libre. Il n’y a donc pas de trous visibles dans le bois, ni de sciure, ni de vermoulure dans le bois pour les termites souterrains. Ils prospectent à la recherche de nourriture en creusant des galeries sous une fine couche protectrice de bois. Les termites ont besoin d’une humidité à peu près constante pour pouvoir survivre et empêcher l’assèchement de leur cuticule (la couche externe de l’insecte). Les colonies sont donc situées dans le sol, là où elles peuvent trouver l’humidité si vitale.

Si les termites sont essentiels à l’équilibre de nos forêts car ils consomment les bois morts et participent au recyclage de la matière organique, ils sont un fléau dans les constructions. Il est donc indispensable de respecter les normes en vigueur dans la construction et les travaux de rénovation : choix des essences, traitement préventif et techniques de mise en œuvre.
 
icon-e-news-SPB
spb-rubriques-Syndicat-web-master 10